Réencodages + Oeuf

Le Musée régional de la Côte-Nord présente Réencodages + Oeuf, une exposition du centre d’artistes montréalais perte de signal, du 20 février au 19 mai 2019. Le vernissage aura lieu mercredi le 20 février à 17h30, en présence des artistes Claudette LEMAY et Samuel ST-AUBIN.

Réencodages regroupe des œuvres installatives et vidéographiques qui évoquent l’univers des oiseaux de manière contemporaine et expérimentale. Les œuvres intègrent chacune à leur manière une parcelle de nature et mettent en perspective le décalage entre le réel et sa reproduction, le naturel et le construit. Utilisant des moyens techniques actuels, elles explorent cet espace de fiction avec humour, tantôt en recyclant une technologie désuète (téléviseur cathodique), en intégrant des modules électroniques suspendus dans l’espace d’exposition ou en multipliant les exercices de traduction. Qu’il soit sonore ou visuel, la figure de l’oiseau est ici réencodée, réinterprétée et simulée, devenant un objet poétique que le spectateur peut investir de son propre imaginaire.

Cette exposition de perte de signal rassemble quatre œuvres en arts numériques produites entre 2010 et 2015 par les artistes Sofian AUDRY et Samuel ST-AUBIN, Stéphanie CASTONGUAY et Claudette LEMAY, également commissaire du projet auquel s’ajoute une présentation toute spéciale d’une œuvre emblématique de l’art numérique québécois.

Oeuf est une œuvre de l’artiste Samuel ST-AUBIN où deux cuillères en rotation s’échangent un œuf. Les mouvements du mécanisme sont répétés avec exactitude. L’œuf passe d’une cuillère à l’autre focalisant le spectateur sur la manoeuvre. Quand elles ne s’échangent pas l’œuf, elles réalisent une chorégraphie synchronisée. L’œuvre met de l’avant l’échange entre la machine et la matière.

Coordonnées et horaire : www.mrcn.qc.ca

 

perte de signal : centre d’artistes montréalais fondé en 1997 dont le mandat est de promouvoir le renforcement et le rayonnement des arts numériques et l’innovation artistique liée à la technologie. De la performance audio à la projection vidéo en passant par l’installation mécanique/robotique et l’intervention publique, le travail des membres de l’organisme se décline à travers différents médiums et à travers l’exploration d’une variété d’approches plastiques et formelles. Les activités de perte de signal favorisent principalement : 1) le rayonnement du travail de ses membres sur la scène nationale comme internationale; 2) le soutien à la recherche-création et à l’expérimentation artistique; 3) l’élaboration d’une réflexion critique sur les arts numériques; et 4) la médiation auprès de différents publics. Enfin, et surtout, perte de signal se veut un lieu de rencontre qui favorise les initiatives, les collaborations, les échanges et la transmission des savoir-faire au sein de la  communauté artistique dans son ensemble.

www.perte-de-signal.org

LE MUSÉE RÉGIONAL DE LA CÔTE-NORD EST SUBVENTIONNÉ PAR LE MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS DU QUÉBEC ET LA VILLE DE SEPT-ÎLES.

Samuel ST-AUBIN
Oeuf, 2012
© Samuel ST-AUBIN